• Une vie fraternelle

     

    « Désormais tout est commun entre nous »
    Liturgie de la profession solennelle

     

    Une vie fraternelle (Éditions Wadoo)

    Une vie fraternelle (Éditions Wadoo)

     

    Chacune de nous s’est un jour engagée pour la vie,
    dans cette communauté de Chambarand.
    Entrées souvent pour une vie avec « Dieu seul »,
    c’est le coude à coude avec nos sœurs qui nous attend.
    Sœurs à recevoir de Dieu au jour le jour.
    Sœurs que je n’ai pas choisies mais qu’Il veut me donner.
    Comme un reflet de Sa tendresse pour moi, pour elle.
    Sœurs blessées et en attente de Sa miséricorde, comme moi.
    Fraternité à recevoir et à construire.
    Cadeau précieux et nécessaire.

     

    Chacun trouve en l’autre un appui
    Pour tenir ainsi dans la nuit
    Car leur foi se renforce
    À veiller ensemble jusqu’au jour.
    Hymne de S .M.Pierre pour les Fondateurs de Cîteaux

     

    Un don de Dieu a toujours un caractère communautaire : le partagent en commun celui qui l’a et celui qui ne l’a pas, puisque celui qui l’a, le communique à l’autre, et l’a ainsi pour l’autre.  Baudoin de Ford, cistercien du 12 ème siècle

     

    Une spiritualité de la communion consiste avant tout en un regard du cœur porté sur le mystère de la Trinité qui habite en nous, et dont la lumière doit aussi être perçue sur le visage des frères qui sont à nos côtés. Repartir du Christ, 2003, texte de la Congrégation des religieux

     

     

    Une vie de solitude

     

    Vivant dans la solitude et le silence
    elles aspirent à cette paix intérieure dans laquelle le Christ est engendré.
    cf. Constitutions OCSO 3,3

     

    Une vie de solitude (Éditions Wadoo)

    Une vie de solitude (Éditions Wadoo)

     

    Pas de contradiction entre solitude et vie fraternelle.
    La première permet l’épanouissement de la deuxième.
    La deuxième permet la fécondité de la première.
    L’une et l’autre équilibrent notre vie.
    Le silence assurant la solitude dans la communauté
    et favorisant le souvenir de Dieu.

     

    Le silence est au moine ce que la clôture est à la communauté comme sauvegarde de la solitude.
    Christian de Chergé « Dieu pour tout jour » p.317

     

    Ne pas chercher la fécondité secrète de notre vie pour elle-même. Elle est donnée de surcroît, comme la plante qui grandit invisiblement. « Votre apostolat est celui de la vie cachée ; vous parlerez au monde par votre silence. Paul VI, cité par Christian de Chergé « Dieu pour tout jour » p.271