• Méditer avec nos livrets

    Manger la vie

    L’eucharistie avec Augustin d’Hippone – 5ème siècle

    couv Pères de l'Eglise rectoPersonne ne se donne lui-même en nourriture : le Christ Seigneur le fait. Il est l’hôte, la nourriture et la boisson. Homélie 272

    Manger le Christ, c’est manger la vie. Il n’est point mis à mort pour être mangé, mais il rend la vie aux morts. Quand il est mangé, il donne des forces, sans en perdre lui-même. Homélie 272

    Recevez le corps du Christ, et ainsi vos pensées seront celles du Christ. Vous garderez l’unité dans vos cœurs, et votre cœur restera toujours fixé là-haut. Homélie 227

    Le corps unique du Christ, naît de la rencontre de tous dans l’amitié. Homélie pour le jour de Pâques

    Extraits du livret Le Rosaire, avec les Pères de l’Église, p. 24-25

    Pour voir la présentation de notre catalogue-livrets-2017

     

     

    Des paroles de tendresse

    La nativité avec le Pape FrançoisCouv Pape François pour pub

    Généralement, Noël est une fête avec beaucoup de bruit. Cela nous fera du bien de faire un peu de silence pour entendre ces paroles d’amour, de grande proximité, ces paroles de tendresse.
    Ste M. 12-12-2013

    Tout se fait sur la voie de l’humilité. Dieu, humble, s’abaisse. Et il continuera à s’abaisser jusqu’à la Croix.
    Ste M. 8-04-2013

    La richesse de Dieu ne peut nous rejoindre à travers notre richesse, mais toujours et seulement à travers notre pauvreté personnelle et communautaire, vivifiée par l’Esprit du Christ.
    Mg. 26-12-2013

    Extraits du livret Le Rosaire, avec le pape Françoise, p. 10-11

    Pour voir la présentation de notre catalogue-livrets-2017

    Je recevrai tout du Bon Dieu

    L’annonciation avec Thérèse de LisieuxCouv Thérèse pub pour envoi

    Oh ! je t’aime, Marie te disant la servante
    Du Dieu que tu ravis par ton humilité.
    Cette vertu cachée te rend toute-puissante Elle attire en toi la Sainte Trinité.
    PN 54

    Oui, il suffit de s’humilier, de supporter avec douceur ses imperfections. Voilà la vraie sainteté ! Prenons-nous par la main et courons à la dernière place.
    LT 243

    Quand même j’aurais accompli toutes les œuvres de saint Paul, je me croirais encore ‘serviteur inutile’ (cf. Lc 17,10), mais c’est justement ce qui fait ma joie, car n’ayant rien, je recevrai tout du Bon Dieu.
    DE 23.06.1897

    Extraits du livret Le Rosaire, avec Thérèse de Lisieux, p.4-5

    Pour voir la présentation de  notre catalogue-livrets-2017

     

    Le NOUS qui nous lie à Jésus

    La communion des saints avec frère Christian de TibhirineCouv Tibhirine

    Le NOUS qui nous lie à Jésus, en lui, est identiquement celui qui nous unit par lui, avec lui, au Père, et celui qui nous associe à la foule des hommes, nos frères.
    Chap.2-06-1992

    Les Béatitudes nous lient les uns aux autres, nous rendent des FRÈRES devenus indispensables pour que se reconstitue l’HOMME dans sa plénitude, à l’image et à la ressemblance.
    Hom.1-11-1976

    La vie prend alors le sens du don et du pardon, de la joie, de la fête, du partage, de la faim aussi et de la table ouverte à tous, d’une lumière infinie qui nous fait proclamer : Celui-ci est mon semblable, os de mes os, chair de ma chair, et j’ai besoin de lui pour exister en plénitude.
    Hom.14-06-1984

    Extraits du livret Le Rosaire, Textes de Christian de Chergé et de ses frères, p. 48-49

    Pour voir la présentation de notre catalogue-livrets-2017